fbpx

LA CIGARETTE …QUE CACHE T’ELLE?

A travers cet article je donne un point de vue face à la cigarette qu’on ne voit pas toujours, un point de vue professionnel et personnel suite à une journée complète à la sécurité sociale à accompagner des personnes dans leur démarche d’arrêter de fumer.

Derrière la cigarette, il se cache souvent énormément de choses, plus que le simple poids et le simple prix d’un paquet de “clopes”.

 

 

ARRÊTER DE FUMER C’EST DANS LA TÊTE ?

Et si on arrêtait de fumer?? C’est simple n’est-ce pas ?? On répond quoi à ça ? Oh arrêter de fumer c’est dans la tête … Si tu en as envie tu y arriveras … De toute façon si tu n’as pas envie d’arrêter tu n’y arriveras pas …! C’est psychologique de toute façon !

Bon déjà il y a l’addiction à la nicotine on est d’accord … mais après seulement quelques jours elle disparaît et viennent ensuite les autres difficultés ! Il se cache quoi derrière cette démarche personnelle et le “c’est dans la tête “??

La première question que je pose et qui me permettra d’établir mon analyse ensuite est … Pourquoi fumer? Qu’est-ce qui amène à la consommation de cigarettes? Comment commence t’on ?

 

Les réponses sont assez unanimes :

  • Pour faire comme tout le monde
  • Jeune j’ai commencé avec les ami(e)s
  • Lien social en soirée ou au travail
  • Partage entre ami(e)s
  • Gérer mon stress et mes émotions
  • Échappatoire à certaines situations difficiles

Derrière ces premières réponses très courantes se cachent déjà beaucoup de choses : la notion de plaisir et de partage ou la notion de rébellion, de souffrance, de problème identitaire..Etc. La plupart du temps de nombreuses personnes commencent sans réellement réfléchir, tombent dedans sans prêter attention à l’addiction qui s’y cache.

Le problème n’étant pas le départ.. (même si…) mais plutôt le jour où les soucis de santé arrivent ou le moment où on décide d’arrêter. Je vous épargnerai les conséquences de la cigarette et de sa fumée sur la santé globale, je pars du principe que tout le monde est au courant au vu de la prévention énorme qui est faite dans ce domaine là. (La seule info que je peux donner à la rigueur est que la cigarette n’est pas compatible avec la santé (quelle info !) et que la moyenne nationale avant d’arrêter complètement le tabac c’est 7 tentatives..Les autres chiffres se trouvent sur le site de l’OMS)

Je parlerai plutôt du :

 

Que représente la cigarette pour un fumeur?

Se mettre à la place d’un fumeur et comprendre le processus, et la difficulté à y faire face… Que se cache t’il derrière la cigarette pour un fumeur, quelles sont les difficultés d’arrêter de fumer si on exclut la dépendance à la nicotine?

Pour un fumeur la cigarette représente beaucoup de choses finalement : les moments de partage, de plaisir, d’habitude de vie, le stress, le réconfort du travail, le début de journée, l’après-repas (paraît que c’est la meilleure!), la soirée au calme… La cigarette partage tout, est présente partout!

Pour moi l’enjeu se joue presque ici, la cigarette devient quasi indissociable de la personne. Des personnes m’ont d’ailleurs dit : Sans la cigarette il me manque quelque chose … Je ne me sens pas moi-même … Mes ami(e)s m’ont toujours vue avec une cigarette… Le souci identitaire est au cœur du problème. Comment dissocier une partie de soi qu’on a créée autour de la cigarette? Comment se séparer de cette partie de soi, de cette adaptation qu’on a mise en place et qu’on chouchoute depuis de longues années?  Il faut donc renoncer à son passé? Cela commence à mettre un peu d’enjeu et de pression dans le processus de l’identité… Bon finalement je suis pas si mal dans ma zone de confort un peu inconfortable que je connais …

Donc il va déjà falloir être prêt à affronter ça quand on décide d’arrêter de fumer : annoncer à une partie de nous qu’on a créée, qu’elle n’a plus vraiment lieu d’exister dans le présent et le futur. Pour le coup il va falloir commencer à se poser des questions sur ce que je veux, ce que je décide de faire et ce que je ne veux plus : Bah oui si mon identité de fumeur change forcement cela va modifier mes habitudes quotidiennes, va modifier ma gestion sociale, va modifier ma santé, va modifier mon rapport aux autres, va modifier mon comportement…! Grosse démarche de développement intérieur… mais il faut déjà être prêt à cela …  Premier frein !

Le deuxième frein dans le processus est lié à la peur. Petite projection presque normale de notre psyché : OK j’arrête de fumer donc je change et j’évolue … Mais pour devenir quoi ? Pour devenir qui? Et les premières questions arrivent donc : j’ai peur de prendre du poids, j’ai peur de déplacer mon addiction ailleurs, j’ai peur d’être de mauvaise humeur… Bref notre partie (qu’on a créée au fil du temps  …) de fumeur va faire en sorte de stopper la démarche … Bah oui elle va tout faire pour tenter de continuer à exister…Imaginez pour elle l’enjeu derrière, si on arrête réellement de fumer elle n’a plus vocation à être là donc elle disparaît…(ou se cache car elle sera toujours pas trop loin pour nous tenter…). Derrière ces peurs se cache donc en partie, une facette de nous qui utilisera de nombreux moyens pour nous faire culpabiliser ou nous faire changer d’avis (rêves, pensées, attirances, émotions…).

C’est tout le processus qui va se mettre en place dans la psyché : LA PEUR, et c’est souvent un deuxième frein très difficile.

Derrière cette deuxième peur se cache donc l’enjeu de l’identité… Suis-je prêt à prendre ma santé en main? Si je ne suis plus fumeur je suis qui?? Et là évidemment la confiance en soi, l’estime de soi, l’amour pour soi, les ressources qu’on a, sont nos alliés les plus précieux… A condition d’y avoir déjà consacré un peu de temps et d’énergie dans notre passé (et notre présent). C’est là de mon point de vue la plus grosse difficulté du fumeur. Car on n’est pas forcement conscient de tout cela.  Réussir à rester confiant, solide, droit dans sa décision face à tous les freins qui vont nous faire face. Si derrière une cigarette se cache un mal-être, se cache un manque de confiance en soi, se cache de la douleur, se cache un deuil, se cache du plaisir et du partage…. Evidemment il sera difficile de ne pas se projeter dans de l’appréhension et de chercher une autre forme de compensation comme la nourriture, l’alcool, le chocolat… qui sont tous de beaux refuges émotionnels.

De mon point de vue arrêter de fumer est un vrai projet, une vraie épreuve, qui se prépare et qui demande un accompagnement et un soutien important. La famille, les ami(e)s, l’entourage doit accompagner au maximum chaque démarche qui va en ce sens car rappelez vous que derrière cette démarche l’enjeu est bien plus grand que juste “la cigarette”.

Les conseils que je donne pour arrêter de fumer : 

  • L’activité physique (marche, sport, randonnée,…) qui permet confiance en soi, travail corporel, gestion du stress, de nettoyer les poumons, de ne pas prendre de poids et de changer les habitudes efficacement. (mon accompagnement ici)
  • Apprendre à respirer et avoir la sensation de revivre au niveau des poumons et de son souffle (gestion du stress, vitalité, ressenti corporel…) (mes formations ici)
  • L’accompagnement d’un professionnel si besoin il y a : médecin, tabacologue, diététicien, éducateur santé, coach sportif…
  • Le soutien de la famille et des proches
  • Un énorme investissement personnel (gestion des pensées, motivation, confiance en soi, estime de soi, changement d’habitude, changement comportemental, changement de la perception des choses…)
  • Avoir un objectif fixé, une envie de se prendre en main, un développement personnel et une prise de conscience (poser sur papier le pourquoi je souhaite arrêter de fumer, les ressources, motivations pour y faire face, et garder le papier à porter de main pour les moments où les tentations seront présentes …par exemple..)

 

 

Voici donc un petit aperçu de ce qu’il se passe quand on dit “arrêter de fumer c’est dans la tête”… Oui c’est sûr mais c’est une démarche très difficile et très courageuse. Et je n’ai pas parlé des addictions comportementales qui y sont liées, de la gestion corporelle à changer, des habitudes ancrées, du mode sociétal, des croyances, etc etc .. Vaste sujet mine de rien…!!

Bon courage à tous les fumeurs dans votre démarche et dans votre projet de stopper la cigarette. Félicitation à vous car la chose la plus difficile dans le processus, c’est de décider d’arrêter… Le reste c’est juste apprendre à se connaitre, évoluer, avancer et se prendre en main et c’est un merveilleux chemin si on le fait avec bienveillance, respect et amour.

“Arrêter de fumer c’est comme se dire je t’aime et c’est un grand pas dans la démarche de l’estime de soi”

Merci pour votre lecture,

Novembre = mois sans tabac !

Valentin Philippe, Éducateur santé, Formateur.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer